octobre 16, 2021

Conduire un karting pour les débutants

Vous trouverez une série de conseils pour aider ceux qui veulent se lancer dans le karting à des fins récréatives. Pour la compétition, c’est une autre histoire 🙂

On suppose ici que vous utilisez les karts de location, généralement des 270cc 4T avec variateur (comme les scooters) d’environ 6cv, les plus adaptés aux débutants. En fonction de la piste et des réglages, ils atteignent environ 80km/h. Ils sont disponibles dans la plupart des circuits de karting pour environ 1 €/min.

Les vêtements :

– Si vous n’avez pas de combinaison, portez un jean serré (mais pas trop serré) et une chemise à manches longues (en raison des brûlures aux coudes sur le moteur). Ne portez pas de vêtements neufs car ils seront probablement couverts d’huile. Pas de lacets, de rubans, etc. qui peuvent s’accrocher.

– Des chaussures de tennis souples sans lacets larges (pour qu’elles ne se coincent pas).

– Si vous avez les cheveux longs, attachez-les.

– Les gants, même les gants de VTT sans doigts, sont préférables à l’absence totale de gants.

– Vieilles lunettes (par exemple des lunettes de soleil), la visière des casques de karting est souvent rayée et le sable et le caoutchouc qui rebondissent sur la piste vous font mal aux yeux.

Quand :

– Choisissez un jour où il ne fait pas trop chaud. La pluie et les pistes mouillées sont totalement à éviter. Conduire sur une piste humide est une autre histoire 🙂

– Choisissez un moment où il y a peu de karts sur la piste, surtout des karts de location. Il est plus sûr d’aller sur la piste avec les karts de compétition qui savent généralement comment se comporter sur la piste.

Préparation :

– À l’intérieur des stands, gardez toujours un œil sur le côté de l’entrée. Porter un kart sur les chevilles n’est pas drôle.

– Écoutez attentivement les conseils qui vous seront donnés par le responsable de la piste de karting (ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire, les règles particulières, etc.)

– Hydratez-vous avant et après le karting.

– Familiarisez-vous avec la piste de karting : virages, entrée/sortie de la voie des stands, etc

Quelques règles générales :

– La piste n’a qu’une seule direction. Ne roulez JAMAIS dans le mauvais sens. Si vous faites demi-tour et que vous vous retrouvez dans la mauvaise direction, vous devez d’abord vérifier si vous pouvez faire demi-tour en toute sécurité et seulement ensuite le faire.

– Les fosses ont une entrée et une sortie. Utilisez-les dans le bon ordre. A toutes fins utiles, les stands sont des pistes, donc les mêmes règles s’appliquent.

– Lorsque vous entrez sur la piste, assurez-vous que vous pouvez le faire en toute sécurité.

– 20 ou 30 mètres avant de quitter la piste (et avant de lever le pied de l’accélérateur), levez et maintenez le bras en l’air jusqu’à ce que vous entriez dans les stands pour faire signe aux autres conducteurs. A l’intérieur des stands, arrêtez-vous à l’endroit qui vous est indiqué.

– La plupart des circuits de karting signalent quand le temps est écoulé (généralement avec le bras en l’air). Faites un tour complet de plus et entrez dans les stands.

– Si par hasard vous vous écrasez ou faites un piéton, NE SORTEZ PAS DU KART. L’endroit le plus sûr est l’intérieur du kart. Levez votre bras pour signaler votre situation aux autres pilotes et au responsable de la piste de karting. Attendez de l’aide.

– Si vous voulez dire à un conducteur derrière vous de vous dépasser, vous indiquez avec votre doigt (et votre bras tendu) le côté où le conducteur doit vous dépasser. De même, si un autre conducteur vous fait signe de passer, vous devez le faire du côté qu’il a indiqué.

– Les karts ne sont pas des auto-tamponneuses. Percuter un autre kart, même avec la protection, ça fait mal !

Conduite :

– Le kart a deux pédales : au pied droit l’accélérateur et au pied gauche le frein. Faites attention au frein au début car le pied gauche est généralement peu sensible au frein (il est habitué à l’embrayage).

– La direction est directe, c’est-à-dire qu’elle tourne très peu et n’est pas assistée. Préparez-vous à pousser.

– Évitez de vous appuyer sur le volant dans les virages. Le poids de votre corps doit être supporté par le bacquet (siège). Appuyez-vous contre le bacquet à l’extérieur du coin.

– Lors de votre premier tour, habituez-vous aux pédales et à la direction.

– Lorsque vous avez un peu d’expérience, n’oubliez pas de faire chauffer vos pneus pendant un tour ou deux. La différence d’adhérence entre un pneu froid et un pneu chaud est très importante.

– Le freinage doit être effectué en allant tout droit avant le virage. Ne freinez jamais au milieu d’un virage.

– Pour prendre un virage, il faut s’approcher de l’extérieur du virage en freinant. Arrêtez de freiner et commencez à tourner, en maintenant au moins la moitié des gaz, pour passer l’apex du virage (le « nez » du virage) afin de finir le virage à l’extérieur. Après avoir passé l’apex, augmentez progressivement l’accélérateur de manière à mettre plein gaz à la fin du virage. Voir l’image suivante.

S’il y a d’autres karts sur la piste avec des pilotes plus expérimentés, essayez de faire les mêmes trajectoires qu’eux. N’oubliez pas que vous êtes en train d’apprendre.

– Si le kart part par l’arrière, essayez de compenser en tournant le volant du côté où le kart part (ce que l’on appelle le contre-freinage). C’est une manœuvre qui prend beaucoup de temps à apprendre. N’abandonnez pas pour n’avoir fait que quelques tours de piste 🙂

– Ne freinez et n’accélérez jamais en même temps.

– Les dépassements ont généralement lieu à deux endroits : après un virage ou lors du freinage pour un virage. Après un virage, le dépassement est le plus simple : vous avez fait le meilleur virage et vous dépassez en accélérant. Le dépassement au freinage est plus compliqué : vous n’avez généralement pas la ligne optimale et vous devez freiner plus tard que votre adversaire. Évitez de faire ce type de dépassement les premières fois que vous roulez.

– Gardez le cap. En général, le reste de la piste est sali par des morceaux de caoutchouc (les « billes »). Évitez de salir vos pneus car ils perdent de l’adhérence.