décembre 1, 2021

3 étapes pour aller vite dans un kart de location

Vous savez déjà à quelle vitesse vous pouvez aller en karting sur une piste ? Vous avez déjà essayé et vous ne savez pas comment faire baisser vos temps ? Suivez ces 3 étapes pour aller vite dans un kart de location et vous commencerez à réduire votre temps par dixièmes de seconde lors de la prochaine course.

Apprendre la piste

La première chose que vous devez faire est d’apprendre la piste. Chaque circuit est différent et ils ont tous leurs propres particularités. Apprendre chaque virage par cœur est essentiel pour pouvoir aller vite. Vous devez être capable de prévoir quel sera le prochain virage afin de pouvoir préparer chaque virage à l’avance. Ne pas hésiter ne serait-ce qu’un dixième de seconde à ce stade est ce qui nous permettra de rouler avec la précision dont nous avons besoin pour ajuster notre ligne à chaque centimètre de la piste. C’est le premier conseil pour aller vite dans un kart de location.

Contrôler le freinage

La deuxième chose que vous devez contrôler est le freinage. Apprenez à freiner et à savoir quand le faire. La façon de freiner est très simple : vous devez freiner le plus possible dans le temps le plus court possible, car moins le kart freine, moins vous perdez de temps. Ainsi, lorsqu’il est temps de freiner, vous devez appliquer les freins avec la force exacte qui vous permet d’arrêter la voiture sans bloquer les roues et sans déraper. Pourquoi pas, si déraper est la chose cool à faire ? Car déraper est synonyme de glisser et ce n’est pas freiner. En dérivant, vous perdez de précieux dixièmes qui, au fil des tours, deviennent des secondes à la fin du tour.

Le moment où il faut freiner est un peu plus complexe. En fonction de l’état des pneus, de la piste et des conditions météorologiques, nous pourrons freiner plus ou moins tôt. Cela doit être testé dans les premiers tours de piste. La chose la plus simple à faire est de prendre une référence de freinage avant chaque virage et de la retarder légèrement. Le but est de freiner le plus tard possible et de passer rapidement dans les virages, mais en gardant toujours le contrôle de la voiture.

Contrôler vos émotions

Vient enfin la partie la plus difficile de toutes : le contrôle de vos émotions. Les êtres humains, lorsqu’ils prennent le volant, sont capables de faire ressortir le meilleur et le pire d’eux-mêmes. Le sport automobile est un sport à risque qui fait produire à notre corps beaucoup d’adrénaline. Cela nous maintient dans un état constant d’euphorie qui peut jouer en notre faveur ou contre nous. L’adrénaline est excellente pour maintenir vos réflexes à 100%, mais elle peut se retourner contre vous en déclenchant une agressivité malsaine au volant.

Si vous êtes trop agressif dans votre conduite et avec vos compagnons de route, vous serez plus fatigué, plus lent et moins agréable. Et la vie, comme le sport, est faite pour être appréciée. Alors, lorsque vous prenez le volant de votre kart, essayez de respirer profondément et rappelez-vous que vous êtes ici pour vous amuser avec vos amis. Gagner, c’est bien, mais c’est encore mieux de sortir du kart et d’embrasser ses camarades pour cette course où tout le monde s’est amusé comme des fous.